l’ingénierie territorial

 In actualités, dernière actualité

Le clapet intelligent

Ancien chargé de missions grands projets lutte contre les inondations à la mairie d’Antibes, Emmanuel CURINIER a développé, avec son collègue Thierry COURBON, responsable de l’unité d’exploitation des réseaux et vallons eaux pluviales, un ingénieux système de clapet limiteur de débit.

Entretien avec Emmanuel CURINIER

Comment cette idée vous est-elle venue?

A Antibes, très exposé aux inondations, toute surface nouvellement imperméabilisée doit être compensée par la création d’un bassin de rétention souvent enterré, le foncier étant très onéreux sur la Côte d’azur. Pour limiter ces investissement, Thierry et moi avons eu l’idée d’utiliser le réseau de collecteurs pour stocker provisoirement les pluies, en mettant en charge toute la conduite. Nous avons ainsi conçu puis breveté F-Reg un clapet qui a reçu plusieurs prix.

Comment fonctionne-t-il?

Le clapet, réalisé sur mesure, se pose en une vingtaine de minutes, sans travaux dans un regard de visite existant ou sur une conduite neuve. Le clapet est actionné par un vérin pneumatique industriel, en inox 316L. Sa résistance maximale, qui peut être déterminée au newton prés, varie en fonction de la pente et du diamètre de la conduite. Le système clapet-vérin laisse passer le débit déterminé à l’avance, et le reste est stocké dans la conduite. A partir d’une certaine charge à l’amont, l’eau exerce une pression supérieur à celle du vérin, le forçant petit à petit à se relever jusqu’à s’effacer si la pluie sature la conduite. Le système s’auto-régule sans supervision, logiciel ou télégestion. Pour Thierry et moi, qui connaissons les difficultés d’exploitation d’un réseau d’assainissement, il était important de développer un produit qui ne mobilise pas de personnel. Nous travaillons néanmoins avec une start-up spécialisée dans les objets connectés, pour la mise au point d’un système de capteurs qui permettront d’avoir un retour d’information sur le fonctionnement du dispositif(ouverture, débit,etc..)

Quels sont les avantages de F-Reg?

Prenons pour exemple la Métropole de Nice et ses 1500 Km de réseau. Avec F-Reg on pourrais stocker potentiellement plus de 100 000 M³. Un investissement de 8 millions d’Euros sans travaux, alors qu’un bassin de rétention d’un tel volume enterré reviendrait à 100 Millions d’Euros et générerait de lourd travaux pendant plusieurs années.

F-Reg peut également éviter les débordements de réseau sur les déversoirs d’orage afin de limiter la pollution. C’est ce qu’a montrer, encore de manière théorique, la pose d’un clapet sur un réseau unitaire à Ecully, pour la Métropole du Grand Lyon.  Monitoré pendant un an, avec des mesures de débit amont-aval, ce clapet à permis d’écrêter une dizaine de pluies d’occurrence mensuelle. On envisage d’installer prochainement un pilote avec entre 15 et 20 clapets pour travailler sur les pollutions en temps de pluie.

Enfin, sur un projet de voirie linéaire, le système permet d’économiser 40% de l’investissement en augmentant la taille du collecteur et en se passant de bassin de rétention enterré. On s’affranchit du même coup de l’entretien des bassins privés, dont les orifices de sortie sont souvent bouchés. Nous avons deux projets de ce type en cours avec Marseille Métropole, et la Métropole Nice Cote d’Azur, où notre entreprise est désormais installée.

(relisez cet article)

Recent Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search